La taupe à queue velue ( Parascalops breweri ) appartient à l’ordre des insectivores ( taupe, hérissons, musaraignes..), se nourrissant principalement d’insectes et d’arthropodes. Il existe six espèces de taupes au Canada et deux au Québec, la taupe à queue velue et le condylure étoilé reconnaissable par ses appendices tactiles sur le museau.

Taupe

Taupe

La taupe à queue velue possède un pelage gris ou gris  foncé, une queue courte, un museau pointu et pèse entre 45 et 65 grammes pour une longueur corporelle entre 13 et 17 centimètres. Sa morphologie est adaptée à la vie souterraine avec ses membres courts et puissants, munis de longues griffes pour creuser le sol.

La durée de vie de cette taupe est d’environ trois à quatre ans; elle est généralement solitaire à l’âge adulte, défendant son territoire contre ses congénères. Le mâle reste avec la femelle seulement pour la période de l’accouplement au printemps; après une gestation de quatre à cinq semaines, la femelle élève seule sa portée ( deux à cinq petits en moyenne ), qui seront sevrés après quatre semaines. Les taupes sont moins actives l’hiver, s’activant dans les nids et galeries en profondeur.

La taupe à queue velue est surtout présente dans le sud du Québec et de l’Ontario et dans le nord-est des États-Unis. Elle va creuser un ou plusieurs nids à une profondeur d’environ 60 centimètres pour se reposer et élever les jeunes, et de nombreuses galeries souterraines à quelques centimètres de la surface, qui servent surtout d’aire de chasse attrapant des larves d’insectes et surtout des vers de terre ( lombrics ). La taupe peut ingurgiter quotidiennement son poids en nourriture car sa dépense énergétique pour creuser ces galeries, est très élevée; les monticules de terre à la surface nous donnent une idée de l’étendue de son réseau.

galeries de taupe

galeries de taupe

 

Il existe des pièges à taupes qu’il faut insérer délicatement dans les galeries de surface, mais il faut s’armer de patience car son réseau est très vaste et elle peut éviter facilement ces pièges en creusant d’autres galeries.

 

taupe à queue velue

taupe à queue velue

La méthode idéale est d’aplanir ses galeries souterraines avec un rouleau à pelouse et attendre qu’elle s’active à refaire son réseau, on peut alors l’apercevoir à la surface excavant la terre de ses tunnels; c’est le moment idéal pour la capturer et s’en départir.