25 février 2015,
 0

Insecticides en quincaillerie?

Question: Puis-je utiliser les produits insecticides vendus en quincaillerie?

Réponse: Oui, cependant les produits insecticides en vente libre sont beaucoup moins concentrés que ceux utilisés par les exterminateurs professionnels certifiés. De plus, vous avez sûrement remarqué que la quantité et la variété de ces produits en magasin, ont constamment diminué depuis, et sont pour la plupart rangés dans des compartiments fermés sous-clé, où un commis se fera un plaisir de vous servir en vous conseillant “adéquatement?”.

Loin de moi l’idée de vous décourager de cette pratique, mais la formation professionnelle est essentielle à l’utilisation des pesticides; outre le produit il faut connaître la biologie du nuisible pour une efficacité maximale. Par exemple, les guêpes se retrouvent presque toutes dans ou à proximité du nid en fin de soirée, donc l’application doit se faire à ces heures précises sinon une bonne partie de l’essaim va continuer de bourdonner nerveusement durant les jours précédant la destruction du nid. Il faut aussi considérer que la piqûre de la guêpe est assez douloureuse et peut entraîner des réactions diverses dont certaines avec de graves conséquences. Vous devez aussi tenir compte d’un autre aspect, celui de l’efficacité et du coût des produits pour l’ampleur de la tâche; il n’y aura pas d’économies substantielles pour traiter un terrain infesté de fourmis des champs.

Si vous décidez néanmoins d’acheter des pesticides en vente libre, deux conditions sont essentielles à leur utilisation; la première: LISEZ L’ÉTIQUETTE; trop ou pas assez de cet insecticide, appliqué au mauvais endroit, dans de mauvaises conditions, résultera en un gaspillage des argents investis et en une frustration grandissante face au problème non résolu. L’étiquette vous informe de la façon de l’utiliser, des délais de réentrée des lieux traités, et pour quels insectes nuisibles ce produit peut être efficace. De plus l’étiquette vous informe des règles de sécurité, conseils qui ne doivent pas être pris à la légère, ce qui m’amène à la deuxième condition: PROTÉGEZ VOUS; gants, salopette, casquette, lunettes de protection ainsi qu’un masque respiratoire vont vous protéger des intoxications. Après utilisation, lavez vos vêtements séparément du reste de la lessive et rincer la cuvette de la laveuse avant de remettre une brassée de linge.

Les voies cutanées ( peau ) et respiratoires ( poumons ), sont les voies d’entrées les plus fréquentes des pesticides. Le Centre Anti-Poison (1-800-463-5060) rapporte annuellement plus de 1500 cas d’intoxications aigües; plusieurs professionnels de la santé estiment même qu’il y a sous-déclaration des cas rapportés, du fait que les personnes atteintes n’associent pas les effets chroniques et ne connaissent pas les ressources à leur disposition.

DERNIER PETIT CONSEIL : N’hésitez pas à me téléphoner pour des conseils qui vont je l’espère, vous aider dans vos démarches.

Marc Guénette
Biologiste.

RÉSIDENTIEL / COMMERCIAL / INDUSTRIEL