Les souris et autres rongeurs ( mulots ).

L’ordre des Rongeurs est le plus important de la classe des Mammifères tant par le nombre d’individus qui le composent que par son nombre d’espèces. Ils sont surtout herbivores ou granivores mais peuvent s’accommoder de toute nourriture trouvée chez l’humain.

Beaucoup de rongeurs vivent dans les champs et boisés, parmi eux la souris commune ou domestique ( Mus musculus ), la souris à pattes blanches ( Peromyscus leucopus ) et la souris sylvestre ( Peromyscus maniculatus ). Leur nombre impressionnant vient du fait qu’ils ont un taux de reproduction élevé et sont à la base de la chaîne alimentaire; ils constituent des proies de choix pour plusieurs prédateurs dont les rapaces, les renards, couleuvres, moufettes et autres. L ‘étalement urbain explique aussi qu’on les retrouvent souvent à proximité de nos résidences sans le facteur prédation; les populations de souris ont donc une opportunité de croissance optimale et peuvent ainsi envahir nos demeures lorsque l’automne est arrivé, cherchant un endroit pour passer l’hiver. Les souris sont d’excellentes grimpeuses et peuvent s’introduire dans les bâtiments et résidences par des ouvertures aussi petites qu’un quart de pouce; il est important de boucher toute ouverture susceptible de les laisser entrer, avec de la laine d’acier ou tout autre matériau qui peut laisser “respirer” la maison; les sorties de sécheuse et d’échangeur d’air doivent être grillagées. Les pelouses courtes et les aménagements paysagers dégagés permettent de prévenir l’installation de populations de rongeurs à proximité.

Une infestation n’est pas un signe de malpropreté, mais il est important d’y apporter les correctifs nécessaires car ces rongeurs sont porteurs de maladies (tiques, hantavirus etc.) et les transmettent par leurs poils, excréments et urine qui souillent les endroits et aliments contaminés. Les endroits sombres et cachés doivent être vérifiés pour la présence de poils d’excréments et de déchets de grignotage; en arrière des électro-ménagers, réfrigérateur, cuisinière, armoire à nourriture et tiroirs à épices, etc. Les souris peuvent aussi ronger les fils et câbles électriques pouvant ainsi causer des pannes d’appareils électriques et même des incendies, leurs deux paires d’incisives croissent continuellement, elles doivent donc les aiguiser sur tout ce qu’elles trouvent.

RÉSIDENTIEL / COMMERCIAL / INDUSTRIEL


Souris commune

Souris commune

SOURIS ET MULOTS

La souris commune a un museau pointu et de grandes oreilles, la distinguant ainsi de jeunes rats, elle ne pèse pas plus de 15 grammes. Elle peut vivre environ un an et atteint sa maturité sexuelle vers l’âge de six semaines; la gestation de la femelle est d’environ 18 à 20 jours donnant naissance à 5 à 10 souriceaux qui seront matures à leur tour après six semaines ou plus. Une femelle peut se reproduire toute l’année et avoir six à huit portées, bien que l’hiver leurs activités sont réduites. Elles sont actives surtout au crépuscule jusqu’au matin.

La souris se nourrit de grains et de semences en petites quantités plusieurs fois par jour; dans les maisons elle va s’attarder aux céréales, aux grains, épices et produits de boulangerie. Elle boit très peu d’eau se contentant de celle contenue dans les aliments.